J'accompagne au quotidien un proche malade et j'ai besoin de souffler. Quels dispositifs peuvent prendre le relais temporairement ?

mis à jour 01/12/2021

La maladie d'un proche mobilise votre attention et votre énergie pour l'entourer, répondre à ses besoins et aux obligations de sa situation, et cela parfois à la limite de vos possibilités. Vous accorder des moments de récupération peut être très bénéfique pour mener cet accompagnement en préservant votre équilibre.

Même si elles ne sont pas encore très répandues, des formules existent pour permettre aux proches de personnes malades, également appelés « aidants familiaux » ou « proches aidants », de souffler et de se ressourcer :

  • Les séjours de répit accueillant l'aidant accompagné de son enfant ou de la personne malade dépendante,
  • L'accueil temporaire de la  personne malade en établissement : à l'hôpital ou en Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD),
  • L'accueil familial : une personne dépendante peut être accueillie temporairement au domicile d'un accueillant familial,  agréé par le Conseil Départemental.

Pour plus d'information et être aidé(e) dans vos démarches, adressez-vous au Centre Local d'Information et de Coordination (CLIC), ou au service social de votre caisse d'assurance maladie (Caisse d'Assurance Retraite et de Santé Au travail (CARSAT), Mutualité Sociale Agricole (MSA), régimes spéciaux) ou au Conseil Départemental du lieu de résidence de votre proche malade.

Pour en savoir plus

Portail de l'accueil temporaire et des relais aux aidants

Service-Public.fr : l'accueil familial

J'ai une question