Avec une pension d'invalidité, puis-je être reconnu(e) travailleur handicapé ?

mis à jour 27/01/2023

Etre titulaire d’une pension d’invalidité, du fait de votre cancer notamment, n’est pas incompatible avec l’exercice d’une activité professionnelle. Vous pouvez avoir conservé des difficultés pour continuer ou reprendre le travail et, de ce fait, ouvrir éventuellement droit à la RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé), mais vous devez en faire la demande car la pension d’invalidité n’y ouvre pas automatiquement droit.

Invalidité et RQTH

Invalidité et RQTH répondent à des critères et des finalités différentes, c’est pourquoi en invalidité la RQTH ne vous est pas automatiquement accordée.

L’invalidité est un dispositif financier qui permet le versement d’une pension lorsque du fait de votre incapacité de travail vous subissez un manque à gagner. En invalidité, vous pouvez être en capacité de continuer ou reprendre un travail ou, au contraire, ne plus être en capacité de travailler

La RQTH est une mesure professionnelle qui vous permet d’accéder à des dispositifs spécifiques d’accompagnement et de soutien à l’emploi. Pour être reconnu(e) travailleur handicapé, vous devez donc être en capacité de travailler, même si vos possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont réduites.

Pour la RQTH, c’est la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) qui s’assure que vos capacités, bien que réduites, ne vous interdisent pas de travailler.

Invalidité et obligation d’emploi

Les employeurs d’au moins 20 salariés sont tenus d’embaucher des travailleurs handicapés à raison de 6% de leurs effectifs (secteur privé comme public). Ils peuvent s’acquitter de cette obligation de plusieurs façons, parmi lesquelles l’emploi direct de personnes handicapées.

Si, bien entendu, les travailleurs reconnus handicapés par la CDAPH sont comptabilisés dans cette obligation d’emploi, d’autres catégories de personnes peuvent également être comptabilisées comme, notamment, les titulaires d’une pension d’invalidité et les victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles. Pour ces catégories de personnes, la RQTH n’est pas requise.

Vous n’êtes pas tenu(e) d’informer votre employeur de votre mise en invalidité mais cela peut être intéressant pour lui de le savoir car il pourra ainsi vous comptabiliser dans le cadre de son obligation d’emploi.

Pour en savoir plus

J'ai une question